Ail des ours

Ail des ours, pleine saison !


Ail des ours, un vrai bonheur

C’est la pleine saison de l’ail des ours et c’est un véritable bonheur à chaque printemps d’aller cueillir cette plante généreuse et bienfaisante, promesse de santé et de plaisir gustatif.

Beaucoup de personnes ne la connaissent pas, d’autres la connaissent mal et la sabotent un peu comme je peux le voir parfois chez les restaurateurs avides de nouveautés mais mal informés.

L’ail des ours (Allium ursinum), est également appelé ail sauvage ou ail des bois, c’est une plante herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae.

C’est une plante de sous-bois qui aime la fraicheur et les endroits ombragés. Sa fleur est blanche et sa taille varie de 20 à 50 cm. Elle dégage parfois une forte odeur caractéristique de l’ail classique qui permet de localiser la zone. C’est une plante qui forme parfois de vastes colonies dans les sous-bois frais ou le long des ruisseaux. Les feuilles apparaissent en février-mars et les fleurs d’avril à juin. La période de la récolte se termine avec les premières fleurs.

La légende raconte que son nom vient du fait que les ours, après avoir hiberné, mangeaient la première chose qu’ils trouvaient à leur réveil : l’Ail des Ours .
Heureusement pour nous, il n’y a plus d’ours …

Vertus de l’Ail des Ours

Jadis, l’Allium ursinum était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche. On pensait que portée par une femme enceinte dans ses poches, il protégerait l’enfant à naître.

L’ail sauvage a toutes les propriétés de l’ail cultivé avec les défauts en moins ! En effet, elle ne donne pas mauvaise haleine et elle est beaucoup mieux supportée au niveau digestion.

Ses vertus médicinales sont   : Antiseptique, anti-inflammatoire, anti cholestérol, antioxydant, antiallergique et même… aphrodisiaque …

Il a été très utilisé en Europe et en Asie.

Consommation de l’Ail des Ours

On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment. Il est excellent cru dans les salades, coupé en lamelles fines ou larges.

Ses feuilles se préparent sous forme de pesto à l’huile d’olive

On peut aussi en faire de la soupe, des salades, des tisanes.

On peut le cuire comme des épinards, le consommer sur des tartines, ou encore dans du yaourt nature.

On en fait enfin un beurre assaisonné pour les grillades.

On peut aussi consommer les boutons crus, cuits ou en conserve !

Conseil de cueillette

Attention, au moment de la cueillette, soyez attentifs à ne pas cueillir en même temps des feuilles de muguet ou d’arôme car les les deux plantes sont toxiques et assez ressemblantes.

pesto ail des ours

Pesto ail des ours

boutons ail des ours

boutons ail des ours

fleurs ail des ours

fleurs ail des ours


A propos de Francis Sigrist

Depuis le début des années 2000, Francis Sigrist intervient en entreprise sous forme de stages dans le domaine de la "Santé des managers", plus précisément dans la gestion du stress et des émotions. La Méthode OAKI est le fruit de ses propres recherches depuis plus de 40 ans.